Klee en Tunisie

Klee en Tunisie
Nizar Mouakhar

Résumé

Dès la première rencontre fulgurante de Paul Klee avec la lumière découverte durant sa virée tunisienne en avril 1914, « des milliers de questions cessent comme si elles étaient résolues » note-t-il dans son « Journal ».
A contrario des peintres européens qui l’ont devancé au Maghreb, Klee ne cherche pas à s’emparer du décor local en touriste. En fait, son dess(e)in ne doit rien au folklore ou bien à l’exotisme de quelques œuvres de souvenir de voyage inintéressant à transcrire derechef un siècle après l’Orientaliste Eugène Delacroix. Le « voyage d’études en Tunisie » (selon les termes de Klee) marque plutôt son passage par une charnière plastique inédite qui alla conditionner de son vivant son « credo créateur » : saisir le miracle prophétique de la couleur.
Tout en tentant de vérifier cette hypothèse, cet essai se veut une mise en lumière - au propre comme au figuré - de ce que nous donne à voir et à conce-voir l’aquarelle intitulée « Devant les portes de Kairouan », réalisée le jour même où Klee affirma avoir acquis la certitude d’être, enfin, peintre.

Auteur

Docteur en « Lettres & Arts » et ancien chargé de cours à l’Université de Provence (Aix-Marseille I), Nizar Mouakhar est actuellement Maître Assistant en « Arts Plastiques & Sciences de l’Art » à l’Institut Supérieur des Beaux-arts de Tunis. Il est l’auteur de maints essais et communications sur l’art, l’esthétique et le cinéma publiés dans des actes de colloque, ainsi que dans des revues françaises, québécoises...

Version Papier

13,00 € Ajouter au panier

Klee en Tunisie

jusqu'à
40%  en droits
d’auteur

paypal