Les merveilles sucrées de Souad

Les merveilles sucrées de Souad
Fatiha Kherchafa

Résumé

Les pâtisseries, confiseries, ont toujours été l’un de mes péchés mignons. Déjà enfant, j’aimais regarder ma mère confectionner différentes pâtisseries au miel, amandes à l’occasion de divers évènements. Il m’arrivait parfois de m’en réserver une ou deux que je mangeais appréciant l’odeur de l’eau de fleur d’oranger qui me transportait, ma mère me grondait souvent me rappelant que ce n’était pas bien de manger cela cru. A l’âge de l’adolescence, là où la cuisine et la pâtisserie est une affaire de femme chez nous en Algérie, à peine la puberté atteinte, ont devait apprendre à bien cuisiner, confectionner de très bonnes pâtisseries afin d’être une parfaite femme d’intérieur. Une reconnaissance sociale à toute femme maitrisant entièrement celles-ci. Aux yeux du monde arabe, les pâtisseries sont bienfaisantes. Ces douceurs apportent le bonheur, la prospérité et la santé. Elles sont intégrées dans nos rituels religieux, se consomment en très grande quantité. Elles accueillent l’invité au quotidien et plus spécialement lors des évènements importants de la vie (Mariage, fiançailles, fête religieuse, naissance…etc. Accompagnée de thé à la menthe ou de café, elles marquent des temps de joie et du respect de son hôte. C’est donc au début de mon adolescence que j’ai commencé à faire mes premières pâtisseries en évoluant avec le temps d’après les avis positifs et négatifs de mon entourage. Créativité, voyage à travers les saveurs orientales et occidentales entre épices et arome ont été une très belle expérience et découverte en même temps. Parfois la fusion de celles-ci, mettre en valeurs les fruits secs que j’adore telle que les dattes, les amandes…etc. Laid El Fitre, Laid El Kébir, chez nous sont des fêtes religieuses pour lesquelles on s’offrent énormément de pâtisseries entre voisins, famille et amis. Un rituel que l’ont à l’occasion d’apprécier chaque année. Je me souviens, ont me faisait toujours des compliments au niveau gustatif et décoratif, et cela m’encourageait toujours à faire mieux, plus beau et très perfectionné en ne négligeant aucun détails. Amour, patience et perfection dans le façonnage sont nécessaires pour la réalisation de celles-ci. Les années sont passées, lors de certains évènements importants, ont faisait appel à mes services en matière de confection de pâtisseries dans un cadre de solidarité et d’entraide afin de contribuer à la réalisation de certains évènements heureux. Pour moi, c’était un honneur, j’avais le plaisir de donner le meilleur de moi-même. Mes amis m’ont toujours incité à ouvrir mon commerce de pâtisseries ou un service traiteur. J’y ai songé souvent et ne l’exclut pas de mes projets avenir, mais aujourd’hui ce n’est pas encore d’actualité. En attendant ce jour, j’ai pris l’initiative de réaliser cet ouvrage en fusionnant des saveurs orientale et occidentale dans la réalisation de différentes pâtisseries afin de partager mes expériences culinaire.

Version Papier

26,00 € Ajouter au panier

Version numérique PDF 12,00 € Ajouter au panier

Les merveilles sucrées de Souad

jusqu'à
40%  en droits
d’auteur

paypal