Les larmes de l'orphelin

Les larmes de l'orphelin
Pierre Bernard Koagne

Résumé

« Les larmes de l’orphelin » est un essai basé sur des faits réels avec une légère fiction pour donner goût à la lecture. Il a pour objectif d’attirer l’attention des orphelins qui se lamentent continuellement qu’il n’ont pas tout perdu. Mais, qu’ils sont plutôt à une école, dite de la sagesse. Il est aussi et surtout question d’inviter les autorités compétentes sur les maltraitances subies par les orphelins et même les veuves au Cameroun et en Afrique. De nombreuses familles se trouvent dans les situations en détresse après le décès du chef de famille. Le problème de succession, d’héritage demeure un sujet épineux qui met ces familles dans des conflits. Le livre est alors une invite à plus de responsabilité chez ceux qui méprisent et maltraitent les « sans pères ni mère ». C’est un appel à la communauté pour un regard favorable à l’endroit des ces derniers. Ce livre est une invitation aux autorités publiques à concrétiser au moins une partie de leurs promesses pour propulser les villages vers l’émergence, tout en retraçant les divisions que la politique engendre au sein des communautés comme Kouonbobo, village du département de la Mifi, dans l’Ouest-Cameroun. C’est ici que l’orphelin Talla, les trois veuves de son père, et ses frères et sœurs vivent un véritable calvaire, qui n’a rien de commun avec le 21e siècle. Des aventures tristes et sordides, mais décorées d’espoir à lire absolument.

Auteur

Pierre Bernard Koagne est né le 17 mai 1987 à Bafoussam, dans la région de l’Ouest du Cameroun. Séduit par la pratique du journalisme, Il est passé par différentes institutions académiques et professionnelles camerounaises (Siantou Supérieur, Institut Supérieur de Technologie Appliquées et de Gestion, Ecole Supérieure des Sciences et Techniques de l’Information et de la Communication). Diplômé en communication et en journaliste, il exerce en toute quiétude son métier bien aimé. Passionné d’écriture, il signe sa première œuvre littéraire avec « Les ennemis de mon village » en Octobre 2016. Un an plu tard, il refait surface avec « Les larmes de l’orphelin ».

Version Papier

13,00 € Ajouter au panier

Les larmes de l'orphelin

jusqu'à
40%  en droits
d’auteur