La révolution néolithique dans le monde

La révolution néolithique dans le monde
Sous la direction de Jean-Paul Demoule

Résumé

La révolution néolithique est sans doute l’un des événements majeurs de l’histoire humaine. Indépendamment, dans plusieurs régions du monde, des espèces animales et végétales sont domestiquées, permettant une maîtrise des ressources alimentaires.

Il en résulte une explosion démographique sans précédent qui conduit en quelques millénaires à des sociétés inégalitaires et violentes où apparaissent des villes et des États. Cet ouvrage, associant les points de vue d’archéologues, d’anthropologues, de linguistes, de généticiens, d’agronomes, s’interroge sur les causes de cette révolution et en décrit les diverses formes dans les principales régions du monde – Proche-Orient, Afrique, Chine, Amériques, Océanie, Japon – grâce aux acquis les plus récents de la recherche.

En résulte une analyse des conséquences sociales, économiques, culturelles, mais aussi écologiques et démographiques de l’invention de l’agriculture et de l’élevage qui est, peut-être, la première grande rupture des équilibres entre l’homme et la nature.

La révolution néolithique est sans doute l’un des événements majeurs de l’histoire humaine. Indépendamment, dans plusieurs régions du monde, des espèces animales et végétales sont domestiquées, permettant une maîtrise des ressources alimentaires.

Il en résulte une explosion démographique sans précédent qui conduit en quelques millénaires à des sociétés inégalitaires et violentes où apparaissent des villes et des États. Cet ouvrage, associant les points de vue d’archéologues, d’anthropologues, de linguistes, de généticiens, d’agronomes, s’interroge sur les causes de cette révolution et en décrit les diverses formes dans les principales régions du monde – Proche-Orient, Afrique, Chine, Amériques, Océanie, Japon – grâce aux acquis les plus récents de la recherche.

En résulte une analyse des conséquences sociales, économiques, culturelles, mais aussi écologiques et démographiques de l’invention de l’agriculture et de l’élevage qui est, peut-être, la première grande rupture des équilibres entre l’homme et la nature.

Auteur

Sous la direction de Jean-Paul Demoule, professeur à Paris ISorbonne.
Avec les contributions des plus grands spécialistes français et étrangers.

Un ouvrage coédité par l’Inrap et CNRS Éditions, avec le soutien d’Universcience.

Version Papier

30,00 € Ajouter au panier

La révolution néolithique dans le monde

jusqu'à
40%  en droits
d’auteur