Les peuples comme les hommes se mesurent à leurs rêves

Les peuples comme les hommes se mesurent à leurs rêves
François Werkoff

Résumé

Le pessimisme français a été exprimé depuis plus de cinquante ans dans divers essais (la plupart des thèses qui y étaient exposées, ont été ensuite infirmées par les faits) et plus récemment, dans un certain nombre d’articles de la presse écrite.
La France mérite d’être comparée aux autres pays développés qui eux aussi subissent des crises caractéristiques des économies de renouvellement.
L’évolution des notions de droite et de gauche doit être analysée, dans le contexte de généralisation de l’économie libéralisée. Dans le futur, un clivage pourrait apparaitre à partir de la prédominance dans les réflexions de chaque individu, de l’individualisme ou de l’altruisme.
La perception de la contribution des sciences au progrès a beaucoup évoluée. Les prédictions du passé ayant été infirmées par les faits, le futur apparait incertain. Aujourd’hui la science est considérée avec scepticisme.
Le vingt-et-unième siècle est caractérisé par la finitude et la complexité d’un monde où se diffusent très rapidement des informations en nombre sans cesse croissant et dans lequel l’expression démocratique ne se limite plus à l’usage du suffrage universel. Pour qu’une connaissance non-biaisée soit accessible au plus grand nombre, les médias seront appelés à jouer un rôle important et il sera nécessaire d’accepter des modifications environnementales pour favoriser le déploiement des énergies alternatives

Auteur

François Werkoff
Docteur d’état en Physique
Officier des Palmes économiques
39 années de R&D sur les énergies du futur.
Co-auteur de plus de cent publications ou communications à des congrès.
Auteur du roman: Une légère idée de 2045- Publibook 2011.

Version Papier

14,00 € Ajouter au panier

Version numérique EPUB 9,99 € Ajouter au panier

Les peuples comme les hommes se mesurent à leurs rêves

jusqu'à
40%  en droits
d’auteur