Chefferie traditionnelle à Anyronkopé

Chefferie traditionnelle à Anyronkopé
Collectivité Adoukléfou

Résumé

Tout d’abord, que le contenu de cet ouvrage soit compris comme une contribution au règlement pacifique du problème de la chefferie dans le village d’Anyronkopé. Il n’aura de sens que s’il génère des pistes de solutions définitives ; même si en certains lieux, il est obligé d’exhumer les aïeux. Quand le présent fait mal, on est obligé d’implorer le passé. Tout homme est fier quand on parle de la bravoure de ses aïeux. De même, il devient agaçant lorsqu’on pourfend la mémoire de ses ancêtres. Nul ne peut admettre d’être dépossédé éternellement de son honneur et de sa dignité, autant qu’il ne peut continuer de subir iniquement le déni de son histoire contre des farces bien certaines.
Le problème de la chefferie traditionnelle qui s’immortalise à Anyronkopé fut initié par la colonisation française entre les années 1946 et 1949, puis renforcé à partir de 1956 et 1958 par les luttes pour l’indépendance. Il s’est manifestement empiré en 1964 par l’avidité humaine. Sauf, certains sages, bon nombre des natifs présents connaissent peu la vérité sur la chefferie du village.
Au moment où les discours des familles adverses ne se concilient pas et créent des ressentiments et des violences indicibles, seule l’humilité des uns et des autres pour la compréhension des faits apportera une solution médiatrice. L’insensibilité des natifs et la rétention d’informations ne sont pas de nature à générer un apaisement. Il est indispensable que les familles communiquent et informent les natifs sur leurs connaissances de l’histoire du village, de la régence Dravie Kougbéadjo et celle de la chefferie Dravie-Anyron III. Cet essai présente, à tous les natifs et à tous ceux qui le désirent, l’état des connaissances sur le contentieux en vue d’éveiller de diverses contributions au discernement de la situation.

Auteur

De nationalité togolaise, Sassou Koffi Busomékpo Etchri est né à Lomé.
Il est Docteur en Lettres et Sciences Humaines, Spécialité : Sociologie du développement et Technicien d’Agriculture de formation de base. Il s’investit dans les questions du changement social, domaine qui le préoccupe tant. Il a travaillé dans plusieurs organisations nationales et internationales de développement.
Présentement, Coordinateur de l’Institut Alternatif aux Méthodes et Modèles de Développement Economique et Social (IAMDES-International), Dr Sassou Koffi Busomékpo Etchri a une prédilection pour la plume. Après « Afrique, altruisme ou réalisme : du concept de la pauvreté aux intentions proclamées de sa réduction», paru chez Edilivre à Paris, il offre au public : «Chefferie traditionnelle à Anyronkopé : entre mensonge et sincérité historique», une œuvre qui retrace les faits qui ont bouleversé l’histoire de la succession royale dans son village natal et propose des pistes de résolution apaisée au problème en vue de la réconciliation du tissu social.

Version Papier

23,00 € Ajouter au panier

Chefferie traditionnelle à Anyronkopé

jusqu'à
40%  en droits
d’auteur

paypal