Emmanuel Macron la volonté d'y croire

Emmanuel Macron la volonté d'y croire
Désiré Kraffa

Résumé

Dès le début de sa campagne, Emmanuel Macron candidat d’en marche ! a poursuivi sa stratégie « ni droite ni gauche », seul moyen de résister aux attaques de ses adversaires appartenant à ces deux formations politiques traditionnelles. Un monde quantifié, où il faut obligatoirement appartenir comme membre. Mais la force d’Emmanuel Macron, « réside dans sa nature hétérodoxe, au-delà des camps retranchés idéologiques, privilégiant un état d’esprit positif », déclarait à son propos Daniel Cohn-Bendit, dans une tribune du monde. Macron incarne un libéralisme de gauche, il est pro-européen, tout en voulant prendre en compte « la France périphérique ». On lui fit remarquer qu’« il tardait à présenter un programme avec des propositions concrètes ».
Mais au contraire cela lui permit d’élaborer sa stratégie du vainqueur. « Il faut étudier l’adversaire avant de le combattre ». Emmanuel Macron avait pour lui l’avantage des médias en plus d’être télégénique et percutant dans ses objectivités. Depuis mars, Macron n’a cessé de monter dans les sondages. Toutes les enquêtes le créditaient d’entre 22 et 26 % des intentions de vote au premier tour ce qui s’est révélé vrai. Il parviendra à rassembler les poids lourds de la droite comme de la gauche. Et si ses détracteurs lui reprochaient son flou politique jusqu’à la fin de la campagne du premier tour, il était aussi. Emmanuel Macron demeura malgré tout le candidat favori des Français jusqu’aux derniers jours du scrutin.

Auteur

Auteur écrivain, Désiré Kraffa est titulaire d'un titre de Recherche en sciences sociale de l’académie de Créteil en France.

Version Papier

13,00 € Ajouter au panier

Emmanuel Macron la volonté d'y croire

jusqu'à
40%  en droits
d’auteur