Note de conjoncture (mars 2018)

Note de conjoncture (mars 2018)
INSEE

Résumé

En France, l’activité économique est restée dynamique au quatrième trimestre 2017 (+0,6 % après +0,5 %), portée notamment par la vivacité de l’investissement privé et de fortes exportations. L’activité a crû de 2,0 % en 2017, au plus haut depuis 2011.
Dans un environnement international qui reste porteur, le climat des affaires conserve un niveau élevé mais s’est légèrement replié en début d’année. Ce tassement suggère qu’à l’horizon de la prévision (mi-2018), l’activité continuerait de croître à un rythme soutenu mais un peu moins rapide (0,4 % au premier puis au deuxième trimestre).
L’emploi marchand progresserait solidement ; le taux de chômage, après sa très forte baisse au quatrième trimestre 2017, resterait inchangé mi-2018. La consommation des ménages serait de nouveau en demi-teinte tandis que leur investissement en logement ralentirait. A l’inverse, l’investissement des entreprises serait encore tonique en réponse aux tensions sur l’appareil productif. Enfin, le commerce extérieur aurait une contribution légèrement positive à l’acquis de croissance mi-2018.

Version Papier

11,20 € Ajouter au panier

Note de conjoncture (mars 2018)

jusqu'à
40%  en droits
d’auteur