CXXIII éphémères outrenoirs

CXXIII éphémères outrenoirs
Jean Pierre Simonet

Résumé

« CXXIII éphémères outrenoirs » n’est pas un récit, au sens classique du terme. Il s’agit d’un journal couvrant la période de 123 jours allant du 31 août au 31 décembre 2015. Le temps calendaire est le seul fil conducteur de ce patchwork de « pièces d’écriture », écrit sous une forme non conventionnelle qui s’apparente parfois à une prose poétique. On y voit surgir le quotidien de l’auteur, dans les transports, au travail, ou durant ses loisirs. Son regard est souvent sombre, parfois cocasse, toujours bienveillant, jamais désespéré. L’écriture de cette chronique rompt avec les règles habituelles de la grammaire et de la ponctuation, pour se développer sous une forme originale ne comportant ni majuscule, ni chiffre arabe et n’utilisant que 2 signes de ponctuation : le pied de mouche « ¶ » comme séparateur de phrases et la barre verticale « | » comme séparateur de membres de phrases. Cette forme dépouillée d’écriture permet de donner un rythme qui ressemble parfois à celui du slam. Les « pièces d’écriture » composant ce patchwork se prêtent mieux à une lecture à voix haute qu’à une lecture silencieuse.

Auteur

Jean Pierre Simonet est ingénieur de l’État en aménagement, urbanisme et habitat. Il a suivi un parcours de quelques années en atelier d’écriture avant de publier, en 2014, son premier opus, un recueil de fragments autobiographiques et fictionnels intitulé « L’œil du loup », puis en 2015 son deuxième livre intitulé « Les sept chiens de l’Avent », un recueil de nouvelles étranges. Avec « CXXIII éphémères outrenoirs » il signe sa troisième publication, un journal couvrant la période du 31 août au 31 décembre 2015, écrit sous une forme non conventionnelle qui s’apparente parfois à une prose poétique.

Version Papier

12,00 € Ajouter au panier

Version numérique PDF 7,99 € Ajouter au panier

EPUB 7,99 € Ajouter au panier

CXXIII éphémères outrenoirs

jusqu'à
40%  en droits
d’auteur