Suzanne, voulez-vous...

Suzanne, voulez-vous...
Yaelle Arasa

Résumé

A l’aube du 21 janvier 1793, Suzanne Lepeletier de Saint-Fargeau, dix ans, s’approche de la dépouille sanglante de son père, noble jacobin, assassiné pour avoir voté la mort du roi. L’Histoire est en marche. Louis XVI est guillotiné dans les heures qui suivent. Trois jours plus tard, le peintre David orchestre la pompe funèbre emmenant Michel Lepeletier de Saint-Fargeau, premier martyr de la République jusqu’au Panthéon. Adoptée le 25 janvier par la Convention, l’enfant est élevée selon les principes révolutionnaires paternels. A seize ans, elle en appelle à l’Assemblée afin de se marier selon son cœur contre l’avis de son grand-père, monarchiste, et contre celui de son oncle, jacobin. Le scandale familial est retentissant.
Les représentants de la Nation tranchent, ils émancipent leur fille.

Dans les années qui suivent, alors que la République agonise sous les coups du Consulat, Suzanne, une des plus riches héritières d’Europe, vit grand train, entretenant tout à la fois celui qui est devenu son ex-mari et une famille décimée se déchirant sans fin sur les ruines des idéaux révolutionnaires ou monarchistes.

La jeune femme tente de reconstruire son avenir, oscillant entre son amour filial et des cercles familiaux royalistes pressants quand, au matin du 21 janvier 1803, un billet du peintre David lui parvient :
« Suzanne, voulez-vous qu’en ce jour dont nous seuls partageons encore la lueur je fasse un portrait de vous ? »                               
La proposition de l’artiste réveille les ombres du passé.
En cette année 1803, soutenue par l’amitié de Désirée Thélémaque, riche métisse créole, Suzanne, qui hésite à accepter l’offre du peintre, affronte les fantômes anciens, tout en laissant libre cours à son tempérament fantasque.
Mademoiselle Nation se prépare à devenir Madame la marquise de Mortefontaine.

Auteur

Yaelle Arasa est médiéviste, professeure agrégée et chargée de mission Histoire et mémoire de la délégation aux Arts et à la culture de l’Académie de Paris.

Version Papier

14,00 € Ajouter au panier

Suzanne, voulez-vous...

jusqu'à
40%  en droits
d’auteur