Digressions

Digressions
Joelle Palmieri

Résumé

Avril 2020. Sept jours dans la vie d’une sexagénaire, dont cinq dans les Balkans. Psychanalyste, de nouveau amoureuse, elle prend prétexte de ses déplacements à Belgrade et à Sofia, puis de son retour dans le Sud de la France pour remonter le cours de sa vie. La chronologie n’est pas au rendez-vous. Les périodes de sa vie s’esquissent par touches : les origines méditerranéennes, l’ancrage prolétarien, les pathologies multiples, les lieux de vie, les voyages, l’engagement, associatif, syndical, professionnel, toujours libertaire, la famille, la sexualité, la vie affective, la mort. Les contextes s’entremêlent pour mieux qualifier ce personnage ému et émouvant, fort et fragile. Nu, la plupart du temps. De la vidéo à la psychanalyse, en passant par l’édition et l’entreprenariat solidaire, cette féministe hume les situations qu’elle vit pour mieux qualifier la genèse de ses emportements, de ses choix et de ses erreurs, de sa sagesse. On partage avec le lecteur le plaisir d’aller chercher dans son enfance la curiosité d’un sentiment inédit, qu’il soit heureux ou mélancolique, afin de satisfaire sa soif de mémoire ou d’enrichir sa culture des savoirs, enfouis au creux du ventre. Rapide, le rythme soumis, le sien, reflète la boulimie de ses rencontres mêlée à la fringale de ses échanges. Tout azimuts.

Auteur

Joëlle Palmieri, 58 ans, est docteure en sciences politiques, essayiste et romancière. De 1996 à 2004, elle a dirigé l’agence de presse internationale féministe « Les Pénélopes », expérience qui a inspiré l’ouvrage de Dominique Foufelle & Joëlle Palmieri (dir), Les Pénélopes : un féminisme politique 1996-2004 - pour la mémoire des femmes, préface de Geneviève Fraisse, 2014.

Version Papier

14,00 € Ajouter au panier

Digressions

jusqu'à
40%  en droits
d’auteur