L'Espérance - Notre rêve pour la France

L'Espérance - Notre rêve pour la France
Alain BONTE

Résumé

Au cours d’une émission de télévision, un ancien sous-officier de l’armée française pose une question au président de la République en exercice, présent sur le plateau. La question se transforme, par la verve et la conviction du soldat, en une critique sévère de la politique menée en France. Cette action déclenche une prise de conscience du peuple, actionne les réseaux sociaux ce qui mène à des grèves puis à la chute du gouvernement.
Le soldat devient chef d’un gouvernement provisoire puis président de la République. Avec le soutien de tout son peuple, la France retrouve sa grandeur, les Français leur unité, le pays la confiance en l’efficacité et l’intégrité de ses dirigeants.
L’énergique Président bouscule les habitudes et annihile les privilèges. Il combat les injustices, licencie les incapables, terrasses les traitres, châtie les corrompus.
La lutte sans concession contre le terrorisme sur notre sol et à l’étranger nous offre un autre aspect de « L’Espérance, notre rêve pour la France »
Au prix de beaucoup « de sang, de sueur et de larmes », les forces de l’ordre et en particulier des unités spéciales mieux équipées, mieux renseignées , mieux commandées par des chefs triés sur le volet terrassent l’ennemi partout là où il se terre.
La France, dès lors, en sécurité, apaisée, retrouve sa cohésion et pose les bases d’un renouveau.

Auteur

Sous-officier d’Infanterie du grade de major, l’auteur est titulaire de la médaille militaire, chevalier de l’O.N.M. et de la croix du combattant. Il est sexagénaire et a quarante-cinq ans de services. Formé dès le début de sa carrière au combat, par un jeune lieutenant qui dirigera l’armée de terre lorsqu’il deviendra général d’armée, il la terminera comme administratif.
Passionné par son métier, en connaissant tous les arcanes. Il a vécu la conscription, l’armée de métier et les douloureuses réductions d’effectifs. Il a une admiration pour le sens de l’État du général de Gaulle et une fascination pour le Maréchal Philippe Leclerc pour sa manière de mener ses hommes aux combats de Koufra à l’Indochine.
Conscient que l’armée qu’il a vécue, n’est plus celle que vivent ses trois enfants, soldats et sous-officiers eux aussi. Pourtant il reste confiant dans l’avenir de la France éternelle dans laquelle il place toute son « espérance ».

Version Papier

21,00 € Ajouter au panier

L'Espérance - Notre rêve pour la France

jusqu'à
40%  en droits
d’auteur