D’une nuit blanche d’automne à une aurore pourpre d’autan

D’une nuit blanche d’automne à une aurore pourpre d’autan
Roland Munich

Abstract

De l’odeur du jasmin et de la passiflore du bled de notre jeunesse, nous passons à l’odeur de la pomme mélangée à l’herbe fraîchement coupée de la verte prairie de notre seconde vie. De salam labesse à qu’es aquo, il en aura fallu du temps pour nous désimprégner de l’un pour nous imprégner de l’autre ! Une succession de rejets avant l’adaptation définitive de notre nouvelle culture nous obligeant à fixer nos drageons racinaires ici, après la perte des êtres chers qui ont souffert pour nous laisser l’empreinte de leur passage. Les souvenirs lointains de notre enfance perdent la couleur qui animait nos parents et grands-parents. J’ai souvent entendu dire lors de la perte d’un ancien rapatrié, « c’est la Tunisie qui s’en va avec elle ou lui ». Je dois à mon tour et plus que tout autre, affermir mes racines pour fortifier l’arbre qui porte mes fruits. Le thé à la menthe et les dattes, sont définitivement occultés par les yaourts liquides et les boissons énergétiques... Quoique !

Author

Poète rural, né en 1950 Auteur de plus de 300 poèmes qui s’inscrivent dans la couleur du temps avec pour seule intention la photographie d’événements pris sur le vif.

Printed book

13,00 € Add to cart

Digital copy PDF 9,10 € Add to cart

EPUB 9,10 € Add to cart

D’une nuit blanche d’automne à une aurore pourpre d’autan

up to
40%  Royalties