DJ Arafat Immortel

DJ Arafat Immortel
Désiré Kraffa

Abstract

Ce 12 août s’il avait écouté Oudy 1er il serait peut-être permis nous encore. Ousmane Ziakiou Deen Camara alias Oudy 1er fait partie de ceux qui ont tenté de conjurer le sort, mais hélas. À Abidjan, le coupé décalé offre un espace de fête à la jeunesse ivoirienne, victime d’une guerre larvée depuis près de dix ans. DJ Arafat fait partie de cette jeunesse prise entre la guerre et le besoin de vivre malgré tout. Une jeunesse livrée à elle-même que seule la musique faisait croire à un lendemain nouveau. DJ Arafat effectue ses débuts dans les fameux maquis de Treichville, et de Yopougon (rue Princesse) quartier chaud d’Abidjan. Plus tard, le titre « Jonathan » (2003) lui apporte une première reconnaissance dans le mouvement coupé décalé. Après DJ Arafat se rend à deux reprises en France pour des spectacles, et décide en 2005 de rester dans l’hexagone malgré l’expiration de son visa. Il sera finalement interpellé par les forces de l’ordre, puis placé en centre de rétention avant d’être renvoyé en Côte d’Ivoire.
Le coupé décalé c’est un mélange de tradition, de modernité, de fête et de colère à la fois. DJ Arafat est issu du champ de la musique à cause de son père Pierre Houon ingénieur du son et de sa mère Tina Glamour, chanteuse populaire connue pour être provocatrice. Né en 1985 DJ Arafat de son vrai nom Ange Didier Huon, parfois appelé Yôrôbô, Commandant Zabra, anciennement Sao Tao le Dictateur et aussi surnommé Le Roi du Coupé-décalé est rentré dans le milieu artistique en perturbant à l’époque l’enregistrement du célèbre groupe Magic System (les rois du zouglou) il avait 13 ans.

Author

Auteur écrivain, Désiré Kraffa est franco ivoirien, titulaire d'un titre de Recherche en sciences humaines et sciences sociales de l’académie de Créteil en France.

Printed book

13,00 € Add to cart

DJ Arafat Immortel

up to
40%  Royalties