L'unicité de l'être

L'unicité de l'être
Paul-Emmanuel Stradda

Abstract

Il est question de l’unicité de l’être. En effet, l’unicité de l’être s’inscrit dans le prolongement de l’être et l’unité. (1) Il s’agit d’un essai de philosophie première et étude approfondie de questions ontologiques. Ainsi, par rapport à l’être et l’unité, l’unicité semble constituer l’une des premières valeurs de l’être. C’est la richesse de l’être qui transparaît dans l’unicité et c’est la pluralité qui se lit à travers l’unicité. Si la pluralité est distinction, la distinction est identité. C’est dire avec force que l’unicité affirme la vérité et la pluralité du réel. L’unicité, de fait, est mitoyenne du réel et de l’être, de l’identité et de l’altérité, de la pluralité et de la diversité. Si l’être est la source de l’existence, l’unicité s’unit à l’existant, à la vie, à l’existence consciente. L’unicité de l’être renvoie donc, comme à sa plénitude, à l’unicité de l’homme, et plus fondamentalement encore, à l’unicité de Dieu. (1) Cf. L’être et l’unité, tome 1 : L’être relationnel, tome 2 : L’un multiple, Paul-Emmanuel Stradda, Ed. l’Harmattan, 2014.

Author

Présentation: 4ème de couverture : L’unicité de l’être L’unicité de l’être s’inscrit dans le prolongement de l’être et l’unité. 1 En effet, par rapport à l’être et l’unité, l’unicité semble constituer l’une des premières valeurs de l’être. C’est la richesse de l’être qui transparaît dans l’unicité et c’est la pluralité qui se lit à travers l’unicité. Si la pluralité est distinction, la distinction est identité. Il faut reconnaître que le rapport entre l’être et l’unité est la condition nécessaire de la connaissance, la voie ouverte vers la vérité. Clef de la connaissance, l’ouverture à l’être est aussi la matrice de toute expérience du réel. L’unicité est la totalité du réel. Elle affirme avec force la vérité et la pluralité du réel. C’est dire que l’unicité est l’unité de l’être et de la pluralité, de l’intelligibilité et de la totalité, de l’ordre et de l’harmonie. L’unicité est donc à la fois l’unité et la vérité de l’être. Elle est la quintessence de l’existence. Le réel, c’est la relation ; la relation, c’est le principe de la totalité et de la connaissance. L’unicité, de fait, est mitoyenne du réel et de l’être, de l’identité et de l’altérité, de la pluralité et de la diversité. Si l’être est la source de l’existence, l’unicité s’unit à l’existant, à la vie, à l’existence consciente. L’unicité de l’être renvoie donc, comme à sa plénitude, à l’unicité de l’homme, et plus fondamentalement encore, à l’unicité de Dieu. ---------------------------------------- 1. Cf. L’être et l’unité, tome 1 : L’être relationnel, tome 2 : L’un multiple, Paul-Emmanuel Stradda, Ed. L’Harmattan, 2014. L’unicité de l’être constitue avec L’être et l’unité un ensemble tripartite qui pourra être appelé La théorie de l’un multiple.

Printed book

26,00 € Add to cart

Digital copy PDF 15,40 € Add to cart

EPUB 15,40 € Add to cart

L'unicité de l'être

up to
40%  Royalties