L’espace surréaliste

L’espace surréaliste
Cyril Bagros

Abstract

Il faut savoir gré à Cyril Bagros d’avoir osé affronter le problème de l’espace représenté en fiction, et particulièrement dans les oeuvres surréalistes.
Problème redoutable à plusieurs titres, car surencombré par toute une histoire philosophique très longue, rendu encore plus complexe par le fait qu’il semble qu’on n’en puisse traiter qu’en rapport avec cet autre problème tout aussi redoutable, celui du temps, problème, enfin, que la plupart des critiques et théoriciens de la littérature ont du mal à localiser dans leurs analyses.
D’où leur tentation, soit de s’en débarrasser, soit d’en faire une sorte d’absolu littéraire idéal, ou encore de le monnayer en « espèces d’es-paces » réalistes, diversifiés et hétéroclites, à inventorier, à parcourir et à ranger dans les cases d’une hy-pothétique et idéale Encyclopédie.
Le travail de Cyril Bagros, remarquablement maîtrisé, met de l’ordre dans tout cela, en distinguant un espace anthropologique (lié au corps, aux sen-sations et gestes qui le prolongent), un espace rhétorique (celui de l’amplification et du filé descriptif ), et un espace imaginaire (avec ses directions et orientations préférentielles).
Il montre surtout que l’activité de la logique et de ses schèmes n’est pas moins grand en ce qui touche les représentations de l’espace qu’en ce qui concerne les enchaînements de tout récit, non moins en ce qui regarde l’espace des textes surréalistes qu’en ce qui concerne l’espace bien balisé, meublé et étiqueté des romans réalistes et naturalistes qui leur servent habituellement de repoussoirs, et qui ont plutôt, jusqu’à présent, arrêté les spécialistes de la question.
Philippe HAMON

Printed book

44,00 € Add to cart

L’espace surréaliste

up to
40%  Royalties