Les lendemains qui chantent Ermont la douce

Les lendemains qui chantent Ermont la douce
Alain Weill

Abstract

L’auteur se retourne vers des espaces de son enfance où une bâtisse enlace singulièrement une église. Il compose avec les animations ordinaires de familles de locataires d’un immeuble de quarante-quatre logements. Il nous accueille, avec humour, au cœur d’une courette éclairée par un petit carré de ciel où, parfois : « Mes Mioches, écrit-il, reçoivent des clins de soleil ». Il révèle la saveur présente du quotidien ordinaire des « Gens de la moyenne » où ses Mioches sont ouverts à la rue de l’église. Cette rue commerçante est leur livre. Nous sommes transportés dans le cours des années 1950 et 1960. Soucieux de leur devenir, ses Mioches sont animés par une croyance convenable, celle de croire en des « Lendemains qui chantent ».

Author

Né d’un milieu ouvrier en 1946, Alain Weill passe son enfance à Ermont, dans la banlieue Nord parisienne. « Bien qu’il soit tard, j’écris pour le plaisir d’apprendre les mots, de les comprendre et de savoir les utiliser, dit-il ».
C’est son deuxième roman.

Printed book

21,00 € Add to cart

Les lendemains qui chantent Ermont la douce

up to
40%  Royalties