Femme, je t'aime - Poésie

Femme, je t'aime - Poésie
Léo Mira

Abstract

Coincés entre passé et oubli, les souvenirs ressemblent à ces rushes que les cinéastes abandonnent au fond d’un tiroir. Et pour cause. La nostalgie qui les véhicule appelle en général le lyrisme de la résignation et de grands lamentos sentimentaux. Léo Mira, lui, ne cède pas à cette facilité. Il nous émeut d’autant plus qu’il parvient, au détour de chaque poème, à faire surgir les rues et la forêt de notre idéale Guyane, ses cours inondées d’eau et ses squares assommés de soleil. Mieux. Sur les pas de la déambulation, il va croiser le destin qui distribue le bonheur amoureux.
Parfois, Léo Mira intervient entre les vers, pour les prolonger, à la manière toute introspective de Pablo Neruda. Mais ici l’intervention dépasse toujours le simple commentaire, et fait dévier l’attention du lecteur vers un point très éloigné, un détail matériel, un souvenir, une idée. Toujours ce contre-pied, ce contrechamp qui nous avait tant séduit dans - Le Petit Prince d’Amazonie - ou - La Sirène d’Awala. Dans ces deux livres, Léo Mira avait beau brider son émotion, freiner ses mots, on sentait bien que le pari était gagné et que le fameux style, fait de phrases courtes, d’adjectifs incisifs, de paragraphes brefs et de mots d’auteur, était là. Ce style, dans - Femme je t’aime -, explose littéralement. C’est d’ailleurs grâce à lui que Léo Mira peut, sans coup férir, chalouper entre passé et présent, subjectif et objectif, ton soutenu et ton ordinaire, action et introspection et surtout travestir la position du narrateur, auquel il donne alternativement le rôle de confident, de juge, d’allié, d’adversaire, de témoin neutre ou engagé. Lisez séance tenante ce petit livre raffiné, peuplé de sublimes silhouettes féminines.
René Ladouceur, Journaliste,
Responsable de la communication à la CCI Guyane

Author

Journaliste, photographe et auteur, Léo Mira a vécu plus de trente ans en Guyane Française, et les amérindiens d’Amazonie demeurent pour lui une source d’inspiration inépuisable. Auteur de contes, - Le Petit Prince d’Amazonie - La Sirène d’Awala - L’Oiseau de feu -, d’un roman - Le vieil homme et la forêt -, d’un essai critique - Moi, président… La trahison -, Léo Mira publie ce recueil de poèmes, la plupart écrits entre les années 2000 et 2004.

Printed book

14,00 € Add to cart

Femme, je t'aime - Poésie

up to
40%  Royalties