L'Algérocain

L'Algérocain
Ahmed NAFSAOUI et Djamil Hadj Mohamed

Abstract

La rencontre de deux poètes de pays différents, c’est le début d’une relation, d’une amitié mais la rencontre entre poètes algérien et marocain, ce sont juste des retrouvailles de famille.
Et dans une famille, on s’aime d’abord, puis on discute, ensuite on se chamaille, on se brouille et on se retrouve après avoir longtemps pleuré puis pardonné.
C’est comme une « Sirat erahim » (le chemin de la miséricorde) entre nous, ce chemin débute dans notre relation.
En réalité, là où la diplomatie a failli, nous les poètes avons maintenu la relation, et aujourd’hui l’idée de faire cet ouvrage se veut comme une élévation de conscience et rappeler que peu de chose nous sépare pour ainsi dire : Rien ! De toutes façons notre détermination et notre générosité séculaire ne permettront à quiconque d’entamer une once de notre fraternité même si nos idées sont différentes sur tout.
La poésie, outre son aspect magique des mots, enjambe allègrement les frontières, donne du sens à la vie et au futur et souvent panse les maux nés de la tentative d’annihilation ou de soumission à quelque potentat, de la condition humaine.
« Les paroles s’en vont et les écrits restent ». Cet ouvrage se veut comme un témoignage qu’Ahmed et moi présenteront le jour du jugement dernier quand Allah nous posera la question : « Qu’avez-vous fait pour rapprocher les hommes ? Avez-vous combattu ceux qui ont semé la discorde, si oui, comment ? »
Tel était notre but : que la sagesse prédomine !
Aucun texte n’est signé pour vous démontrer qu’il vous sera difficile de faire une dichotomie entre le Marocain et l’Algérien.
Les textes sont imbriqués au hasard et à l’humeur du jour comme peuvent être deux mains en accolade, les doigts entrelacés.

Author

Ahmed NEFSAOUI ‘La rencontre de deux poètes de pays différents, c’est le début d’une relation, d’une amitié mais la rencontre entre poètes algérien et marocain ce sont juste des retrouvailles de famille’

Djamil HADJ MOHAMED ‘Là où la diplomatie a failli, nous les poètes avons maintenu la relation et aujourd’hui l’idée de faire cet ouvrage se veut comme une élévation de conscience et rappeler que peu de choses nous séparent pour ainsi dire : Rien !

Printed book

15,00 € Add to cart

L'Algérocain

up to
40%  Royalties